# Un Melac sinon rien…

Melac 8Il y a un moment dans notre existence, où il faut savoir s’arrêter net pour savourer un moment de vie à pleine bouche ! Il y a des moments comme ça où plus rien n’existe autour de soi, juste un instant de partage et de convivialité entre amis et autour d’une (bonne) table… Melac est l’institution parisienne par excellence où il fait bon vivre, le temps d’un repas toujours réjouissant ! Le rituel est systématique : choix du vin blanc pour commencer, avec une assiette de charcuterie collective, avant même de choisir son menu… Alors les discussions démarrent tranquillement, les sujets s’enchainent, un aparté par-ci, un autre par-là… les sympathiques serveurs (qui nous connaissent bien) participent aussi aux débats, entre deux commandes ! Bref tout ce petit monde s’agite joyeusement et il règne alors dans ce lieu comme une atmosphère en dehors du temps, calme et sereine…

Melac 1

Les verres s’entrechoquent, les fourchettes tintinnabulent, les mâchoires s’affairent, les esprits s’envolent, le brouhaha s’intensifie de minute en minute, chacun déguste ce moment de félicité en essayant de le prolonger… encore et encore !! Puis vient s’assoir Jacques (Melac, garni de ses superbes moustaches) à notre table pour tailler le bout de gras (il ne peut en être autrement, avec toute cette cuisine aveyronnaise). Ces mille et une histoires vinicoles, conjugales et autres anecdotes croustillantes nous ravissent et participent à ce que nous sommes en train de vivre… Les plats fumants et bien chargés déboulent, les verres se remplissent d’un superbe Gigondas, tout en velours et l’ambiance ne faiblit pas, tout comme l’apétit de chacun !

Tryptique Melac

Mais toute bonne chose ayant une fin, il est temps pour chacun de nous de regagner ses tâches du jour, de rejoindre cette civilisation calfeutrée dans son châtiment de n’avoir pas pris le temps de… Et jusqu’à la sortie finale, avant d’affronter ce vent froid du nord, nous profitons de l’ultime châleur qui nous enveloppe encore, les lèvres exhalées de café et de mirabelle… Les « au revoir… », « à la prochaine… » et « merci pour tout ! » raisonnent ici et là, dans un sourire qui en dit long sur l’instant vécu !! Car nous prenons aussitôt date pour une prochaine immersion dans cette antre de la folie douce et parfumée… comme un bon Saint-Nectaire fermier !!

Melac 11

Melac 9

Melac 2

Melac 22

Melac 10

N’hésitez pas à aller sur le site pour diverses infos : Melac
Pour info, Jacques Melac prendra sa « retraite » au mois de mai ! Une sacrée page de l’histoire des bistrots de Paris va se tourner…

Publicités

8 réflexions sur “# Un Melac sinon rien…

  1. chatou11 07/02/2013 / 19:14

    Un endroit comme je les aime, et de superbes photos pour l’illustrer.
    Ce serait dommage de boire de l’eau dans un endroit pareil, rien que de regarder tes photos j’ai les papilles qui gigotent lol..
    merci pour cet article qui sent bon le terroir.. mais qui va prendre les rennes de ce chouette bistrot!
    bonne soirée Fabien

  2. Fabien 07/02/2013 / 20:06

    Un autre aveyronnais, a priori !!
    Merci Chantal et bonne soirée à toi aussi… 😉

  3. La Tribu d'Anaximandre 08/02/2013 / 07:24

    j’veux du soleil ! alors je bois, que dis-je…. je vais déguster 😀 un régal cet endroit 😛

    • Fabien 08/02/2013 / 08:10

      Absolument… Ce sont quelques heures de vacances avant l’heure !! 😉

  4. altahine 13/02/2013 / 22:19

    Ça fait drôlement envie, mais ce qui me fait triste, c’est que je n’aurai apparemment pas le temps d’aller découvrir ce lieu… à moins que le resto ne survive à la retraite de M.Melac ?

    • Fabien 13/02/2013 / 23:00

      Le repreneur étant aveyronnais, l’univers devrait vraisemblablement rester intact !! Le personnel, par exemple, restera en place… C’est plutôt sur la cuisine et le pinard que des changements devraient apparaître… Je surveillerai tout cela, malgré tout !!! 😉

  5. melac78 25/02/2013 / 11:20

    Très bel arrticle mon Fabien, n’oublie pas de reserver notre table en mars comme prévu pour nous les 4 fantastiques.
    bises

    • Fabien 25/02/2013 / 11:30

      Ah oui, tiens !!
      On verra… si t’es sage !!! :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s